Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Agenda > La Recherche ailleurs > L’IRD signataire de la Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la (...)

L’IRD signataire de la Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche

Version imprimable de cet article

L’IRD a rejoint les organisations signataires de la déclaration DORA (Declaration on research assessment ), dite « déclaration de San Francisco ».

Élaborée à l’initiative de chercheurs de l’American Society for Cell Biology (ASCB), et d’un groupe d’éditeurs de journaux scientifiques, la Déclaration de San Francisco souligne les limites du facteur d’impact (Journal Impact Factor) des revues scientifiques en tant qu’outil d’évaluation de la recherche. Ce texte avance différentes recommandations pour « améliorer l’évaluation de la recherche, en privilégiant notamment la qualité des productions scientifiques plutôt que la notoriété des revues. » Recommandations à destination des agences de financement, des institutions, des éditeurs, des organismes qui produisent des métriques, des chercheurs

Elle préconise notamment de « ne pas utiliser de métriques basées sur le journal, telles que Journal Impact Factors », pour les demandes de financement, les nominations et promotions, et de considérer l’ensemble des productions scientifiques dans l’évaluation de la recherche, non seulement les publications dans les revues, mais aussi les jeux de données, logiciels, et autres productions qui attestent de la qualité de la recherche. La déclaration insiste par ailleurs sur les opportunités offertes par la publication en ligne, telles que l’allégement des contraintes sur le nombre de références dans les articles.

La déclaration DORA insiste également sur la nécessité de capitaliser sur les opportunités offertes par la publication en ligne (concernant notamment les limites de nombre de mots, figures et références).